Quelles sont les meilleures solutions de désenfumage ?

Lorsque vous construisez ou rénovez un bâtiment, vous devez penser au désenfumage. Ce type d’équipement permet de limiter la propagation du feu tout en facilitant l’évacuation des habitations. Les réglementations de sécurité ERP, les réglementations du travail et les réglementations de la construction impliquent toutes cette question.

Qu’est-ce que le désenfumage ?

Le feu et la fumée sont des deux problèmes interdépendants. Même une poubelle en feu, le sol d’un bureau ou d’une résidence se remplira rapidement de fumée du sol au plafond. Lorsqu’un incendie se déclare, la fumée est le plus grand danger auquel sont confrontés les hommes piégés et les pompiers. La fumée peut provoquer une déficience visuelle dans les trois minutes. Dans ce cas, les gens se sont égarés et ont commencé à paniquer.

Le désenfumage est une des solutions de protection contre les incendies. Il est conçu pour protéger les gens lorsqu’il y a des fumées. En fait, une solution de désenfumage consiste à évacuer les gaz combustibles et les gaz de l’extérieur du bâtiment. En réalité, le désenfumage limite la propagation et favorise l’évacuation des gaz. Cela rend l’intervention des pompiers plus sûre, car la visite est plus faisable. Par extension, le désenfumage a pour objectif :

  • La limitation de l’augmentation de la température et de l’incendie à la maison ;
  • L’évacuation des résidents rapidement ;
  • L’accessibilité des pompiers facile ;
  • La prévention de l’effondrement du bâtiment.

Le désenfumage naturel

Le désenfumage naturel est l’une des méthodes plus pratiques pour évacuer les gaz toxiques à l’intérieur de la maison. On réalise ce type désenfumage à l’aide de systèmes d’écoulement des fumées et d’entrées d’air naturelles. Pour cela, on amène l’air frais directement par des ouvertures en façade, d’exutoire ou par le biais de conduits. La disposition de ces ouvertures doit rendre l’effet nettoyant de la pièce satisfaisant. Le principe de balayage pousse les fumées vers l’extérieur. Il faut considérer trois éléments dans le processus de désenfumage naturel :

  • Les dispositifs d’évacuation des fumées et de la chaleur naturelle : ils combinent avec un orifice d’évacuation des fumées et un exutoire pour évacuer les gaz toxiques. Il s’agit de la sortie et l’échappement des gaz.
  • L’entrée d’air frais : l’air frais entre dans la pièce après la dépression provoquée par l’écoulement des fumées. L’air frais peut entrer par les ouvertures frontales, les portes de sortie des fumées qui mènent à l’extérieur, les bouches d’aération reliées ou non, à des escaliers ou à des conduits non fermés.
  • Le système de contrôle peut être manuel ou automatique.

Le désenfumage mécanique

On peut utiliser le désenfumage mécanique dans les bâtiments de faible hauteur tel que la zone de circulation horizontale fermée. Quand on lutte contre l incendie, ils doivent avoir au moins un ventilateur. Cette méthode de désenfumage s’effectue par des prises d’air mécaniques ou naturelles et des désenfumages mécaniques. L’agencement a été mis en œuvre pour que le volume à pomper puisse être nettoyé efficacement. L’entrée et la sortie d’air s’effectuent en se raccordant à la sortie du ventilateur par un conduit. À cet effet, un système de ventilation permanente peut être utilisé pour activer le désenfumage. Il permet de mieux gérer le flux de fumée tout en insufflant de l’air respirable. Cependant, sachez qu’il n’est pas recommandé d’utiliser l’extraction mécanique des fumées dans les escaliers. Quand la fumée provient d’une pièce adjacente, elle peut se propager aux escaliers. Ceci s’avère dangereux pour les personnes qui souhaitent sortir de la maison. Pour obtenir la meilleure fonction grâce à l’extraction mécanique, certaines conditions doivent être remplies avant de fumer :

  • La taille du tuyau de ventilation doit être adaptée à la taille de la pièce dans la pièce pour atteindre l’absence de fumée.
  • Même s’il y a beaucoup de fumée, l’hélice d’aspiration et l’admission d’air doivent continuer à fonctionner.

Dans quel cas le désenfumage est-il nécessaire ?

Dès le début d incendie, le désenfumage est une chose très important. Dans certains cas, il est en effet obligatoire, selon la nature et la fonction du bâtiment.

  • Le désenfumage des bâtiments publics : les lieux recueillant du public doivent être équipés de dispositifs de désenfumage en circulation, les lieux, escaliers et compartiments répondant à des normes spécifiques. Tous les trajets de plus de 30 mètres et tous les trajets situés au sous-sol doivent être sans fumée. Il en est de même pour les maisons situées au sous-sol ou au-dessus de 100 mètres carrés sans ouvertures extérieures et tous escaliers fermés.
  • Le désenfumage dans la maison : il s’agit de l’arrêté du 31 janvier 1986 relatif à la protection incendie dans les habitations. Notamment dans la circulation publique et les cages d’escalier des immeubles de grande hauteur.
  • Le désenfumage parkings et les atriums : les parkings et les atriums doivent être passés par un désenfumage. Ceci peut aider à diminuer la propagation du feu aux étages supérieurs.
  • Le désenfumage pour les lieux professionnels : selon la « Loi Travail », le désenfumage doit être obligatoire dans certains lieux professionnels. Par conséquent, les pièces de plus de 300 mètres carrés, les escaliers et les pièces aveugles de 100 mètres carrés ou les pièces situées au sous-sol doivent être équipés d’appareils de désenfumage.
Quels sont les bons réflexes pour sécuriser la cuisine ?
Sécurité : comment aménager la maison quand on a un bébé ?